Tout d'abord il faut préparer la couche chaude.
J'avais un tas de compost dans la serre, mais celui-ci était froid car trop vieux. J'ai donc rentré de la matière verte (taille de conifères broyée, tonde d'herbe...) que j'ai mélangé avec ce vieux compost, j'espère relancer une fermentation moins vive qui permettra de mettre les terrines de semis dessus (le tas peut monter à 70°C en une semaine il faut donc être prudent et surveiller de près la température).

Les terrines sont préparées avec une couche de mon terreau au fond (moitié de la profondeur) recouvert d'une couche de terreau du commerce (désinfecté) ainsi je limite la levée d'adventices et la fonte des semis et lorsque les plants sont assez grand ils trouvent une nourriture suffisante grâce au compost contenu dans mon terreau (50% compost 30% tourbe blonde 10% terre franche tamisée 10% sable de loire). Elles sont ensuite placées sur la couche chaude.